Éloge de la solitude

« On ne peut être vraiment soi qu’aussi longtemps qu’on est seul ; qui n’aime donc pas la solitude n’aime pas la liberté, car on n’est libre qu’étant seul. » Arthur Schopenhauer (source)

Cet article, publié dans citations, Posts, songs, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Éloge de la solitude

  1. Anonyme dit :

    lovely son by Van the Man

  2. Anonyme dit :

    « Ain’t it just like the night, to play tricks when you’re trying to be so quiet »

  3. Jacques d. dit :

    forcément !

      • Jac D. dit :

        ou bien encore celle-ci, l’ultime, juste avant le saut par la fenêtre ou le double canon dans la bouche… encore qu’avec Dino, ce serait plutôt le goulot dans le gosier (j’aime bien sa version, finalement moins plombée – calibre 12 – que la plupart que l’on trouve en magasin; sa légèreté apparente n’en atténuant pas pour autant la peine) …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s