A propos de Triplicate

La sortie de ce triple album embarrasse tout le monde. Le grand âge, la nostalgie grandissante qui l’accompagne, sont avancés par quelques fans hésitants – qui s’empressent de rappeler que toutes les fois où on a cru qu’il se plantait totalement, il a fallu reconsidérer la question. D’autres s’emportent, criant au foutage de gueule (et ils n’ont pas complètement tort). On ne pourra pas dire cette fois-ci qu’il nous aura pris par surprise. Troisième livraison, et particulièrement massive ; c’est bon, Bob, on a compris. Ou plutôt, non : nous renonçons à comprendre. Dylan est-il définitivement ailleurs ? Là où est la vraie vie ?

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour A propos de Triplicate

  1. Marie-Annick Guegan dit :

    Merci pour votre regard sur.

  2. jacques d. dit :

    A tout prendre, je préfère ces reprises « sur le fil », à l’orchestration discrète, aux mélodies rendues fragiles (tout comme sa voix… au moins, c’est raccord) que la période 1979-1990 avec son cortège de reggaes « bas-du-cul », ses rocks FM bourrins, ses castings dignes des soirées TF1, ses titres ni faits ni à faire aux arrangements empruntés à la Oktober Fest (oops, prosit ! »)

    • journaldejane dit :

      Certes, ce n’est pas franchement pénible à entendre. Juste légèrement déprimant – et pas dans le bon sens du terme.

      • jacques d. dit :

        C’est que le fameux « never ending tour », en dépit de son titre programme pour le moins prétentieux, finira bien par finir… et de la façon dont on finira tous ; la mort rôde, il le sait (le Nobel l’ayant déjà momifié de son vivant), et se dépêche d’inventorier le très épais « song book » nord américain… La prochaine livraison sera peut être un coffret de polkas, de chansons yiddish ou cajuns ?

      • journaldejane dit :

        Je suis d’accord sur tout à un détail près : ce n’est pas Dylan qui a choisi cette appellation. Interrogé à son sujet, il a dit qu’il la trouvait absurde et que tout a une fin en ce monde. Dont acte.

  3. AlBush dit :

    Je trouve que Triplicate est le plus agréable (ou le moins déprimant) des 3 derniers albums covers.
    Encore un ou deux triple album et le Zim devrait convaincre le monde qu’il avait encore raison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s