Programme de déradicalisation

« On a fait dans l’amateurisme », estime le rapport de deux sénatrices et les résultats sont parait-il décevants (euphémisme). Notre proposition pour éradiquer le fanatisme.

  1. Faire écouter la chanson, écoute suivie d’une explication de texte puis d’une discussion. Penser à inscrire ceux qui veulent décapiter le chanteur pour crime d’apostasie en stage intensif.
  2. Lire à haute voix (pour ceux qui n’ont pas appris à déchiffrer au collège) : « Gibets, cachots, bagnes ne prospèrent qu’à l’ombre d’une foi, – de ce besoin de croire qui a infesté l’esprit pour jamais. Le diable paraît bien pâle auprès de celui qui dispose d’une vérité, de sa vérité. Les vrais criminels sont ceux qui établissent une orthodoxie sur le plan religieux ou politique, qui distinguent entre le fidèle et le schismatique. Lorsqu’on se refuse à admettre le caractère interchangeable des idées, le sang coule. » (Cioran, Précis de décomposition, 1977)
  3. Test : demander de faire un dessin rigolo. Si celui-ci est vraiment drôle, on peut considérer que le stagiaire a fait des progrès.

 

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Programme de déradicalisation

  1. Anonyme dit :

    Et comme certains se radicalisent en prison dit-on

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s