2017

twilight_zone twilight-2 Il y a une sorte d’accord unanime chez ceux avec qui je suis en contact pour reconnaître que 2016 n’était pas un bon cru. Ce fut plutôt un festival de mauvaises nouvelles : disparitions (surtout celle de Bowie qui nous a pris par surprise), élections imprévues par les commentateurs éclairés (no comment), morts violentes et absurdes par bombes, mitrailleuses, camions et autres objets dangereux. Même si nous savons bien qu’il ne suffit pas de changer un chiffre dans la date pour renverser le cours des choses, soufflons un peu en tournant la page, profitons de la parenthèse et souhaitons-nous une année 2017 pleine de bonnes surprises.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s