Lu

Pas un pamphlet anarchiste contre tous les chefs. Encore mieux. Un roman expérimental dont le personnage principal, Heinrich Düring, est un petit fonctionnaire de préfecture vivotant dans l’Allemagne nazie. Il n’a rien d’héroïque. Il pense « Gros connard » et fait un sourire poli à son chef. Mais il résiste comme il peut à l’abjecte médiocrité et à l’embrigadement ambiant. Il finira par se réfugier dans une cabane oubliée en compagnie d’une jeune fugueuse jusqu’au bombardement final (la scène est un sommet). Visions hallucinées, narration fragmentée et jeu avec la langue : tout est dans l’écriture. De la littérature, de la vraie.

Advertisements
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Lu

  1. gompo dit :

    mouais, l anarchie c 1 utopie: sans professeur /maître tu fais comment pour apprendre? sans état, sans police, sans médecin tu fais comment pour survivre?

  2. journaldejane dit :

    Je vais être plus explicite : ce livre n’est PAS un pamphlet anarchiste, c’est un PUTAIN DE BON ROMAN qui, en tant que tel, ne délivre AUCUN MESSAGE DE MERDE. OK ?

  3. René dit :

    A propos d’esprits libertaires, quelqu’un a lu l’essai que Denis Robert (affaire Clearstream, etc) a consacré à l’histoire de Charlie-Hebdo ? Il est interviouvé sur son enquête ici :

    (Ces longs entretiens postés par Thinkerview sont souvent intéressants.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s