Simon Stalenhag

astrovilla_1920 by_milk_1920 vertikalstaderna_offer_1920Warning : certains jours gris et froids de l’hiver qui approche, les images de ce peintre illustrateur à la technique impressionnante pourraient venir vous hanter et modifier imperceptiblement votre perception de la réalité. (Cliquer sur les images pour agrandir)

Source

Cet article, publié dans Journal, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Simon Stalenhag

  1. jacques d. dit :


    il y a cette tension cependant mise à distance via le rythme funky qui, je crois bien (même si les titres des morceaux lorgnent quelque peu ailleurs), fait que ça colle pas mal avec ces images teintées de bleu gris

  2. jacques d. dit :

    ou celui-ci, davantage « décalé » mais plus urbain quoique proprement « dérangé » et dont la fin raccorde avec l’image du chien !

  3. Jacques d. dit :

    bon sang, c’est un nounours et pas un chien que le gaillard tient en joue… qui finira cependant comme dans le titre de Snatch (featuring Brian Eno) et dans la prison de Stammheim, une balle dans la nuque… d’ici cette fatale issue, je nettoie mes lunettes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s