Chroniques : Volume 1

Je ne savais pas comment était né le livre de mémoires de Dylan. Je l’ai appris en lisant l’interview de Nick Kent dans le numéro des Inrocks consacré à la « bibliothèque rock idéale ».

nick-kentBon. Voilà qui explique le choix des séquences temporelles abordées dans le livre. Et qui nous laisse finalement assez peu d’espoir de voir paraitre le volume suivant annoncé dans le titre. Mais on sait que le Zim ne fait jamais rien comme tout le monde et se plait à prendre son monde par surprise.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s