En attendant la fin du monde

« Tôt ou tard, chacun d’entre nous devra accepter que le vieux monde de l’holocène, dans lequel la civilisation moderne a pu se développer, est en train de mourir sous nos yeux. Pourquoi affronter cette vérité, me demanderez-vous ? Parce que ne pas le faire, c’est vivre en se berçant d’illusions. Et c’est seulement lorsque nous aurons abandonné l’espoir de conserver le monde que nous avons toujours connu que nous serons capables d’être à la hauteur de ce que nous devons affronter.  » Clive Hamilton (entretien sur le climat à lire ici)

Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s