Chez les fourmis

travail2Ne vous laissez pas impressionner par l’exemple fallacieux de la fourmilière couramment  utilisé pour fustiger l’oisiveté. Des biologistes ont remarqué qu’une bonne moitié des fourmis glandaient pendant que les autres s’activaient. Deux chercheurs ont décidé de lancer une étude afin d’observer de plus près cette étrange inactivité. « Sur les 225 insectes suivis, quatre grandes catégories sont apparues : celle des puéricultrices (34 fourmis), celle des ouvrières travaillant hors du nid (26), celle des généralistes faisant un peu de tout (62) et enfin celle des oisives (103 !) ne faisant rien de leur temps ou presque, quelle que fût la période du jour ou de la nuit où on les observât. » Comme toujours devant les cas inexpliqués, des hypothèses ont été émises par les scientifiques. L’idée selon laquelle les fourmis contemplatives pourraient appartenir à une armée de réservistes semble peu convaincante (et assez douteuse). Une autre piste, plus intéressante, envisage une stratégie de contournement. « Les fourmis oisives ayant moins d’interactions avec les autres, elles pourraient tout simplement ne pas être au courant que du travail les attend ou, plus subtil, faire en sorte… de l’éviter. » Les deux chercheurs responsables de cette publication soulignent que « toutes les études d’entomologie s’intéressant aux tâches « actives » sont biaisées puisqu’elles oublient que près de la moitié de la population s’adonne à une spécialité importante : le farniente ».

Source

Advertisements
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Chez les fourmis

  1. michel buono dit :

    Bonjour,
    Comme je me suis dit – à tort – « tiens, un néon de Claude Lévèque ! « … voilà le résultat de ma tentative de vérification :
    l’illustration représente un néon de Pascual Sisto, de 2010 « ne travailllez jamais » ; ceux que cela intéresse retrouveront facilement l’histoire de ce néon qui représente un graffiti photographié à la Sorbonne en 1968.
    Sinon, c’est un plaisir de découvrir que je ferais partie de la famille des fourmis généralistes qui glandent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s