Shelter

Le texte de la la chanson est… dylanien, donc particulièrement obscur, ouvert aux interprétations. Pour tous les fans des Stones, le mot « shelter »conduit immédiatement au titre qui ouvre Let It Bleed. Le financier Jagger était à l’époque un parolier inspiré, influencé de son propre aveu par le Zim. On a coutume de dire que le texte captait le chaos et la violence de la fin des années 60. Tout le monde peut constater qu’il résonne d’une étrange actualité. Je vous laisse tirer la sombre conclusion.

Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Shelter

  1. alphamalle dit :

    L’actualité, fut-elle mise en regard, est presque toujours insignifiante

  2. alphamalle dit :

    Puis, le « financier Jagger » m’a fait sourire et le « Zim », fichu d’un cheich improvisé sur une scène tapis-volant, itou. Avec affection

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s