Syd Barrett : la dernière interview

syd2Fin de l’année 1971, Syd a 25 ans. « I’m disappearing, » déclare d’emblée l’ancien leader du Floyd au journaliste venu le voir à Cambridge. Son aspect maladif est celui qu’on associe aux poètes de l’ancien temps. Il dit faire beaucoup de marche. « Mostly, I just waste my time. » Il s’excuse de ne pas parler de manière très cohérente, s’étonne que des gens s’intéressent à lui. Il déclare être « full of dust and guitars » et s’avoue très satisfait de l’album The Madcap Laughs. Il passe beaucoup de temps dans une cave entouré par des peintures, des dossiers, des amplis et des guitares. Nous savons qu’il n’en sortira rien. Hendrix représente tout ce qu’il voulait atteindre quand il était un môme : « Play a guitar properly and jump around ». Il évoque sa difficulté à travailler, à monter un groupe. A lire ici.

Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s