Kate Wolf

C’est le Gorin qui m’a fait découvrir cette chanteuse. Pas facile de décrire ce qu’on ressent en l’écoutant (surtout le matin lorsque le ciel est gris et qu’il pleut sur les toits luisants tandis que de rares voitures passent lentement avec les phares allumés). Le songwriting, l’accompagnement, les arrangements et, par dessus tout, cette voix qui évoque tant d’autres sans jamais ressembler à aucune : Kate Wolf est un peu LA chanteuse folk ultime, celle qui condense l’essence de toutes les autres. Si vous ne deviez en écouter qu’une…

Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s