Jours fériés

P1030177bFatigue accumulée ? Faut croire. Je me traîne depuis deux jours. Je m’installe pour lire et je m’endors dans le fauteuil. De temps en temps, je fais un énorme effort pour sortir promener le chien. La petite ville est déserte, tout évolue au ralenti (musique : Julie London).

Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s