Welcome to New York

« Les Clash se posèrent à New York un après-midi de mai 1981. Sur l’escalier de l’avion, la chaleur s’abattit sur eux. Rampa dans leur col de chemise. Se coula dans leurs chaussures Dr. Martens. Cingla dans les taxis. L’été était là, et aux coins des rues, on pouvait entendre les gens soupirer. Enfin. Enfin. Divin. Le problème, c’était que cette chaleur faisait fondre la pommade. Par cette chaleur, les avertit Kosmo Vinyl, venu les acceuillir à JFK en costume blanc, même la pommade Dixie Peach n’arrivait pas à maintenir une banane en l’air. » Ainsi commence Incandescents de Frode Grytten. Il ne s’agit pas d’une biographie ou d’un reportage, mais bien d’un roman où l’auteur nous fait vivre de l’intérieur le raid américain mené par le dernier gang en ville. Je vais ressortir mon Best of The Bonds Shows et me plonger avec délice dans ce livre. On en reparle bientôt.

Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s