Break

break4Tant de choses à faire dans la vraie vie*. A bientôt.

*Sur Internet, l’expression « vraie vie » renvoie à la vie menée dans le vrai monde, c’est-à-dire « pas dans l’Internet ».

Cet article, publié dans Journal, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Break

  1. Claude dit :

    Pour les nerds trentenaires et plus, le web est réel, alors ils disent « loin du clavier ». Je préfère aussi l’expression « dans la vraie vie ». A propos de réel, j’ai passé 3 jours à Hambourg avec mon fils. C’est une ville remarquable, dynamique et rock’n’roll. Et si on aime l’archi, la cité hanséatique offre des constructions étonnantes. Je ferai qqch. dans le blog.
    Bon break.

    • journaldejane dit :

      Ceci dit, Internet a bien changé. « Alors qu’à ces débuts, le Web offrait une ouverture et nous ouvrait à l’aventure, deux promesses de l’hypertextualité, il semble qu’aujourd’hui l’internaute se cantonne à des zones étroites, cartographiées par Google, et que lui délimitent en temps réel un petit nombre d’organisations aux préoccupations essentiellement économiques. Il est bien fini le temps où l’on s’écartait des sentiers battus, où l’on pratiquait le hors-piste et l’exploration de l’inconnu, on reste désormais sur les autoroutes, sous la lumière des lampadaires. Le websurfer est un touriste en terrain balisé, avec pour guides quelques agents sponsorisés. » On peut lire le billet en entier ici : http://fairing.canalblog.com/archives/2015/03/30/31804287.html

      • Claude dit :

        Je partage cet état des lieux, mais il ne faut pas laisser la toile aux étroits du bulbe. Même si ça semble vain et parfois même un peu ingrat, il faut continuer à défendre nos exigences en fédérant les désirs, les ruptures et le refus de la bêtise et de la vulgarité ( c’est peut-être redondant) et empruntant nos chemins buissonniers un coupe-coupe aiguisé à la main.😉

  2. Claude dit :

    Le ouèbe permet encore de pratiquer, même de façon virtuelle, les affinités (s)électives. Avec l’âge, je suis toujours prêt à me battre pour l’exigence esthétique. En revanche, je n’ai plus d’illusions politiques.

    • journaldejane dit :

      Bill a trouvé une petite bande très sympa sur facebook. On y échange sur le graphisme, la poésie, la musique, etc. La réflexion politique n’est pas totalement absente, même s’il s’agit d’idées très minoritaires (principalement la critique de la société consumériste et productiviste). Les parisiens se retrouvent dans les vernissages et dans les bars. Pour les provinciaux, c’est un moyen de garder un contact avec ce qui se passe.

  3. Claude dit :

    Je trouve facebook trop volatile. J’ai été invité à me joindre à un groupe, des gens intéressants. J’ai décliné. C’est pas mon truc.

  4. Oh! Why me now ? dit :

    Jste un petit message pour communiquer au Dylaniste que vous êtes ce lien:
    http://www.americansuburbx.com/2015/04/bob-dylan-douglas-gilbert.html?mc_cid=853faf88f4&mc_eid=0fdc96f232
    Bonne fin de vacances. Revenez nous vite , vous nous manquez.

    (Johnny) Trouble

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s