Pulp art

1 2 3J’aimais bien les images violemment colorées du « mexican pulp art », découvertes dans le grand grenier du web. Je ne m’en vantais pas particulièrement. Maintenant, j’apprends qu’une galerie d’art new-yorkaise leur consacre une exposition, leur donnant ainsi une forme d’honorabilité.  C’est agréable de ne plus avoir à se cacher.

Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s