Fugace

dog2Pendant la promenade, j’ai cru noter un discret avant-goût de printemps. Quelque chose d’insaisissable qui flottait dans l’air. Mais peut-être ai-je rêvé. Une bourrasque glaciale a tout emporté.

Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fugace

  1. tusk any dit :

    Quelle joie, cette photo, j’ai presque l’impression de l’entendre, l’animal, et donc, aussi, quasiment celle de sentir cette bourrasque glaciale, dear Jane !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s