George Grosz

les piliers de la sociétéLes piliers de la société, 1926
Je me posais des questions au sujet de Georges Grosz, dont j’ai prévu de parler en classe. Quels étaient exactement ses liens avec les dadaïstes allemands ? Dans quelles conditions a-t-il quitté son pays en 1933 pour se réfugier aux États-Unis ? Et là-bas, comment a-t-il vécu ? Comment expliquer ses tableaux tardifs, si différents des caricatures corrosives de sa période berlinoise ? J’ai trouvé des réponses à toutes ces questions (et d’autres encore) en écoutant le très bon portrait de l’artiste réalisé dans la série « Une vie, une œuvre ».

Cet article, publié dans Journal, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s