Look Back

barry feinstein 66Barry Feinstein, Bob Dylan, M1 Highway, England, 1966

La lecture de Visible la nuit a fait remonter quelques souvenirs. Nous avons traversé ce monde disparu. L’année 1976, chaleur dans la journée, promenades nocturnes dans le quartier du « trou des Halles » avec ses palissades de chantier couvertes d’affiches, premiers concerts ébouriffants de Patti Smith, des Clash, de Television, de Mink Deville. C’était tellement intense que nous n’en gardons aucune nostalgie.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s