Correspondance de Charles Bukowski

buko_modifié-1

Illustration : Bill Térébenthine

Warning ! Écouter la lecture des lettres de Charles Bukowski n’est pas à proprement parler un moment de détente, un loisir culturel.  Quelle que soit l’activité en cours, vous serez amené à l’abandonner assez rapidement, ou alors à interrompre l’écoute. C’est l’effet que produisent les mots lorsqu’ils cessent subitement d’être vides et creux et qu’ils se mettent à dire quelque chose qui nous touche. Nous en avons perdu l’habitude et l’expérience peut prendre au dépourvu. C’est ici.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s