Never stop

 

flamme2
continuez« Flamme éternelle », c’est aussi un journal. Un numéro par jour. Traces de ce qui s’est passé la veille au milieu des pneus. C’est souvent une lecture stimulante et j’aime bien l’esthétique de photocopieuse noir et blanc. Tous les numéros sont . Ce qui n’empêche pas, répétons-le, de se rendre sur place, d’être présent et de produire. Hirschhorn : « Il ne s’agit jamais de venir consommer de la pensée, mais d’entretenir un foyer. Nous devons garder la passion, la croyance en l’art. C’est une vraie guerre. » (Le Monde)

Cet article a été publié dans art contemporain, Posts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s