Mode d’emploi

rain2Hier, j’ai commencé la journée en parcourant un texte à la fois sinistre et beau, un peu dans le style de ceux que Debord déclamait en voix off dans ses films. Pollution généralisée par air/terre/mer, contrôle omniprésent, nourriture empoisonnée, soumission aux gadgets technologiques et j’en passe : l’accumulation des motifs de désolation est un thème sans fin. Il faut reconnaître à l’époque une certaine profusion dans le domaine des catastrophes, ce qui lui donne d’ailleurs une tournure scénaristique remarquable. Ce genre de vision me traverse souvent l’esprit lorsque je me déplace dans le vaste centre commercial qu’est devenue la capitale. Je partage avec l’auteur de ce texte apocalyptique le constat d’un monde étrangement résigné à sa perte et, en même temps, poussé peut-être par un instinct de survie, je m’arrange également souvent pour penser à autre chose. Par exemple, lorsque je suis dans le train du retour, entouré de salariés absorbés par leurs écrans ou plongés dans un lourd sommeil, je les observe attentivement pour prendre la mesure des dégâts humains ; puis, je me plonge égoïstement dans la lecture d’un livre où je respire mieux. Une fois rentré dans cette maison où les fenêtres donnent sur une nature indemne de toute présence humaine, il m’est assez aisé d’oublier la société. Je peux m’informer sur la destruction de la planète, les méfaits de la dérégulation financière ou les progrès fulgurants des inégalités, mais seulement quand j’ai envie m’énerver. Aujourd’hui, ce sera une journées sans.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s