Réification, alcools forts et marche à pied

bernsteinUn roman léger et agréablement subversif qu’il vaut mieux lire au cœur des vacances, dégagé de toute obligation, comme les protagonistes de ce chassé croisé amoureux qui « doit tout à Laclos » (dixit Michèle Bernstein) et qui se termine effectivement par la lecture de quelques lettres d’adieu. On sait que le couple formé par Gilles et la narratrice est une transposition du couple Bernstein/Debord, ce qui ne manque pas d’influer notre lecture. Le roman ramène avec lui des pans entiers d’un monde disparu, celui de la bohème fauchée qui hantait les bars du quartier latin à la fin des années 50, consommant de grandes quantités d’alcool, expérimentant le libertinage et rêvant (pour les meilleurs d’entre eux) d’un renversement de l’ordre existant. Finalement, on trouve peu d’allusions explicites aux activités de Gilles – en dehors de la séduction des jeunes filles. Lorsqu’on lui demande à quoi il travaille, il répond qu’il s’occupe de « la réification ». Il précise qu’il mène cette étude principalement en se promenant. Les longues marches, accompagnées de pauses alcoolisées, reviennent d’ailleurs souvent. A un autre moment, alors que Gilles s’apprête à partir en Hollande et qu’on lui demande ce qu’il va y faire, il répond qu’il va participer à un scandale dans un musée et il ajoute : « Il faut bien finir par se spécialiser ».

On peut voir ou revoir l’entretien entre Michèle Bernstein et Pierre Dumayet au moment de la sortie du livre ici.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s