La cas Pynchon

pynchonRègle numéro un : ne jamais donner envie à quelqu’un de lire un roman de Pynchon car la personne pourrait vous en vouloir, vous accuser de snobisme ou penser qu’il s’agit d’une mauvaise blague. De toute manière, il est pratiquement impossible d’en parler. Pas seulement parce qu’on ne sait rien (ou si peu) de son auteur. Que ses romans ne puissent pas être résumés ou racontés et qu’il soit impossible d’en extraire un passage sans perdre ce qui fait le charme de la narration n’arrange pas les choses. En même temps, comment expliquer l’étrange jubilation que j’éprouve lorsque je sacrifie au rituel qui consiste, juste avant de m’endormir, à faire un tour dans ce train fantôme labyrinthique et psychédélique où des surprises surgissent à chaque page, entre scènes de film burlesque, purs morceaux de prose poétique et sorties de piste délirantes. La virtuosité linguistique déployée dans les descriptions, l’aisance ahurissante qui permet à l’auteur de tenir le rythme et de retomber sur ses pieds après plusieurs loopings, relèvent de la performance littéraire. Dans mes souvenirs de lecture, je ne vois que le Nabokov d’Ada ou l’ardeur pour m’avoir fait une telle impression. Mais je le répète, je ne cherche à convaincre personne. Si jamais vous lisez Pynchon, ce sera entièrement de votre propre initiative. Et si cela devait se produire, commencez plutôt par son dernier livre traduit, Vice caché, un polar envapé et drôle qui est aussi une sorte d’hommage à Chandler. Dans tous les cas, que vous aimiez ou pas, je n’y serai pour rien.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La cas Pynchon

  1. Je rejoins tout à fait votre angle de vue. Je lis une dizaine de pages le soir de « Contre-Jour » . Je n’y comprends rien mais je m’ amuse énormément . Une véritable expérience littéraire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s