That summer feeling is gonna haunt you later in your life


Dans sa jeunesse, Jonathan Richman, suivait le Velvet Underground partout où il passait ; il était là tous les soirs pour les voir jouer dans des petits clubs plus ou moins déserts. Avec lui, on pouvait être sûr qu’il y aurait au moins une personne dans la salle, ricanait affectueusement Lou à son sujet. Dans ses meilleures chansons, le fan transi a su capter la mélancolie solaire qui se tenait cachée dans la musique de son groupe préféré.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour That summer feeling is gonna haunt you later in your life

  1. jean songe dit :

    je suis un hérétique, mais je donne tout le Velvet & Lou Reed pour  » That summer feeling  » de Jonathan Richman ( comme un paquet d’autres de ses chansons )…

  2. journaldejane dit :

    Moi, je prends les deux. Mais sans Lou Reed, pas de Jonathan Richman (don’t forget it) 😉

  3. jean songe dit :

    je suis sûr que Jonathan aurait trouvé l’inspiration ailleurs ( je suis un anti-louridien primaire 🙂 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s