Aucun rapport avec la « rentrée »


Le terme de « rentrée » est inadéquate ; comme tous les clichés médiatiques, il ne rend pas compte de l’expérience vécue. On ne « rentre » pas dans un environnement dont on se serait momentanément absenté à la manière dont on rentre dans une eau un peu trop froide en y mettant d’abord un doigt de pied. Ce sont plutôt des trombes d’eau qui vous tombent dessus à chaque pas. Dans ce moment délicat où vous redécouvrez le mensonge généralisé qui tient lieu de lien social, l’art peut aider à tenir le coup. Ce petit film, par exemple, où on peut voir et entendre William Eggleston jouer du piano lors d’un après midi dans la maison de sa sœur à Memphis, le tout entrecoupé de gros plans sur certaines de ses photographies les plus connues.

Source : un blog entièrement consacré au photographe

Cet article, publié dans photographie, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Aucun rapport avec la « rentrée »

  1. Sophie K. dit :

    On est en phase, c’est terrible. 😉

    • journaldejane dit :

      Chère Sophie, ce billet a été rédigé après avoir lu le tiens et je me suis dis exactement la même chose.

      • Sophie K. dit :

        Héhé. Je commencerai à m’inquiéter quand tu me diras que tu rêverais toi itou d’acheter une forteresse en Provence ou dans les Cévennes, et de la retaper genre « Malvil » en remplissant ses caves de vin, de bouquins, de musique et de fusils. 😀

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s