Hommage à Charlie Feathers


Charlie était un gars de la campagne qui avait grandi en écoutant les chants des noirs dans les champs et admirait Hank Williams. Sa carrière fut erratique et il n’a jamais eu la chance de décrocher un hit, mais la qualité de ses enregistrements s’est imposée avec le temps et les amateurs de rockabilly le placent tout en haut de leur panthéon. Dans Wild Wild Party, Max Décharné lui rend un long et bel hommage. Extrait :
P1010747b

Cet article a été publié dans livres, Posts, Rock & Roll. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s