Le secret des studios Sun

Sans titre-1La fabuleuse histoire de Sun Records, je croyais vaguement la connaitre. Avec Décharné, on revit l’aventure de l’intérieur : l’achat du précieux magnétophone à bandes, les musiciens entassés dans la salle minuscule qui donnent tout en une prise (no overdub) et, entre autres détails passionnants, l’origine de cet écho caractéristique des disques du label. Tous ceux qui enregistreront du Rockabilly essaieront d’imiter cet écho, depuis les petits studios qui bricolent avec les moyens du bord jusqu’aux majors qui courent après le « nouvel Elvis ». Derrière la qualité époustouflante du son chez Sun, il y a le feeling de Sam Phillips. Voici ce que Sonny Burgess disait quand on l’interrogeait sur les méthodes de Sam en studio.

P1010745bMax Décharné, Wild Wild Party, Rivages Rouge

Cet article a été publié dans livres, Posts, Rock & Roll. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s