La gnose de Philip K. Dick

dick4Au cas où vous ne connaitriez pas encore l’entreprise singulière de Pacôme Thiellement, cet entretien où il est question des visions de Dick, des Beatles et des écrits gnostiques constitue une bonne entrée. Même si je ne partage pas toujours ses goûts (Zappa) et ses dégoûts (Lou Reed), j’apprécie la démarche anti-consumériste qui consiste à prendre au sérieux la musique en tant qu’expérience spirituelle. « Ce qui est important c’est la façon dont ce que tu écoutes oriente ce que tu vis. Je déteste le divertissement. Je déteste la détente, le dilettantisme. Je n’écoute pas de musique comme passe-temps. Quand j’écoute de la musique, elle modifie ma vision de l’espace et du temps. Elle modifie ma manière de vivre. Elle m’apprend à vivre, à pleurer, à aimer. » L’essentiel est de faire cette expérience, que ce soit avec les musiciens souvent évoqués ici (et que Thiellement semble détester) ou avec d’autres dont nous ne parlons jamais.

Cet article, publié dans Journal, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour La gnose de Philip K. Dick

  1. jean songe dit :

    je n’ai pas les références ésotériques de Thiellement, mais je me méfie de quelqu’un qui affirme que Lester Bangs n’aimait pas la musique… Il ne sait pas lire. Les pages de Bangs dégoulinent d’amour, il faut un cœur ( un peu ) sec d’intello pour ne pas le ressentir. Perso, le Velvet & Lou Reed me laissent froid, c’est l’imagerie morbide & sado-maso qui m’emmerde. Le blues & le rock’n’roll sont à l’opposé de ça, ils célèbrent les traces brûlantes de la vie, c’est de l’art brut. Howlin’Wolf est 1000 plus puissant que Zappa ( enfoncé lui-même par son pote Captain Beefheart, admirateur du Wolf justement ). C’est ce que disait Nick Tosches au sujet de Jerry Lee Lewis, ce type d’artiste est capable de créer sur Terre le paradis et l’enfer…

    • journaldejane dit :

      Grosso modo, c’est également ainsi que je ressens les choses du côté du rock. Ce n’est pas une révélation. Quant au Velvet, c’est un grand groupe parce qu’il a plusieurs facettes (chansons pop vénéneuses, improvisations influencées par le free jazz, et aussi une facette intimiste et romantique).

  2. vinosse dit :

    Gnose toujours… Ça (ne) m’intéresse (pas) !

  3. journaldejane dit :

    Tiens, je viens de lire ce papier consacré à Dick « philosophe », long mais intéressant (Vinosse, passe ton chemin)
    http://www.sens-public.org/spip.php?article1036

  4. vinosse dit :

    Désolé, j’ai tout lu… j’en sors conforté dans mon a-gnosticisme viscéral, tout en constatant que mon immersion au sein de la nature depuis ma naissance m’a permis d’accéder à la finalité chère au gnostique (intégrer le monde caché grâce à cette symbiose ultime) ce qui, ô comble d’ironie, me permet alors de dénoncer tous types de croyance.

  5. Paul dit :

    Ben moi je mettrais PK Dick au dessus, puis un peu en dessous F.Zappa, et tout en bas tout en bas Loulou. C’est dit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s