Premiers pas vers Spinoza

winterJ’en suis aux travaux d’approche. Comme conseillé, je commence par les définitions. Je m’en imprègne lentement. J’ouvre plein d’onglets (tout est lié), je lis des articles, des commentaires, je prends des notes. Par moments, j’ai l’impression que ça devient plus clair.

Cet article, publié dans philosophie, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Premiers pas vers Spinoza

  1. Daniel Duret dit :

    Ce sera toujours moins pire qu’un intello contemporain !

    « Il me semble que la notion même de compréhension est en train de se transformer très profondément. Autrefois, comprendre impliquait la notion d’une transparence entre celui qui cherchait à comprendre et sa lecture, tandis que maintenant on demande plutôt à des œuvres très difficiles (et dont, par une sorte de perversion de l’intelligence, on semble souhaiter qu’elles soient très difficiles) d’agir à la manière d’un charme magique sur la conscience du lecteur. Et donc, disons que c’est une forme de mysticisme qui est en train de réapparaître dans notre société et dont je me sens moi-même très loin, et pour lequel j’éprouve une sorte de répugnance. »

    CLAUDE LÉVY – STRAUSS.

  2. Sophie K. dit :

    Hahahaha !
    J’adore la conclusion (j’ai eu la même, en son temps). 🙂

    • journaldejane dit :

      Tu es passée par là 😉 Les cours de philo m’étaient passés complètement au-dessus de la tête et je il faut dire que je ne travaillais pas beaucoup.

      • Sophie K. dit :

        Oui, passée par là aussi… Très honnêtement, j’ai fini par laisser tomber Spinoza pour Reiser. 😀 Je sais, c’est lamentable. Pendant un temps, je m’en suis voulu, et puis je me suis souvenue que c’est lui qui m’y avait poussée : « La Joie n’est jamais mauvaise directement mais bonne ; la Tristesse, au contraire, est directement mauvaise. » 😉

  3. candie investie dit :

    Une lecture qui s’annonce marquante

  4. Ayant personnellement trop longtemps reculé l’abord de ce philosophe essentiel, aussi impressionnant qu’incontournable (!!!), je ne puis que me permettre quelques recommandations de lecture, avant tout decouragement:

    Bouquins pour aborder les concepts spinoziens sereinement:
    -« Spinoza » et « 100 mots sur l’Ethique de Spinoza » par Robert Misrahi; deux indispensables par l’un des plus grands spécialistes français
    -Bien sûr « Spinoza philosophie pratique » de Gilles Deleuze
    -« Le vocabulaire de Spinoza » par Charles Ramond (bof…)

    A noter que la traduction de l’Ethique par Robert Misrahi (Le Livre de Poche) est accompagné par une excellente présentation et un appareil critique particulierment riche et performant!!!

    Sur le ouiabe:
    L’Hyper-Spinoza: http://hyperspinoza.caute.lautre.net/
    , mais surtout : http://www.spinozaetnous.org/index.html

    -Association des Amis de Spinoza: http://www.aspinoza.com/

    • journaldejane dit :

      Well ! Le site « Spinoza et nous » constitue mon outil de base pour appréhender le vocabulaire. Grâce à lui, j’ai pu commencer la lecture, très lente, de l’Ethique. J’ai très envie de lire Robert Misrahi dont je vais me procurer les ouvrages. Aucun découragement pour l’instant. Merci beaucoup pour ces précieuses références.

  5. et encore:
    une lecture continue de l’Ethique de Spinoza: http://spinoza.fr/

  6. Un outil de base excellent que ce site « Spinoza et nous »!!!

  7. pour vraiment entrer au coeur de la philosophie spinozienne, je te recommande tout particulièrement les « 100 mots » de Robert Misrahi (lui même philosophe d’un très grand intérêt au reste).
    Bises spinozienne et libre-penseuses
    Manu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s