Post-scriptum sur Andy Warhol et le portrait

« … son usage peut aussi se faire en dehors de toute considération pratique, par exemple lorsque l’auteur désire ajouter un détail qui n’est pas directement relié au sujet du message principal, et qui pourrait rendre sa lecture moins fluide : le post-scriptum s’apparente alors à une note de bas de page. » (Wiki)

Après le paiement, la photo au polaroid était le point de départ obligé des portraits mondains des années 70, quand Andy mêlait l’utile à l’agréable en fréquentant la jet set tout en leur taillant le portrait pour des sommes exorbitantes. Ces portraits ont fait l’objet d’une exposition au Grand Palais, exposition que j’ai bien aimée – indépendamment de sa dimension spéculative. Pour un type qui prétendait travailler comme une machine, il y a beaucoup de subtilité dans la manière dont Warhol répond à la commande. Ces nuances disparaissent hélas presque totalement avec les reproductions. Il y avait une approche différente selon les modèles. Les amis, ceux qu’il appréciait ou respectait, avaient droit à une toile d’art moderne avec par endroits des coulures façon action painting. Les stars friquées étaient souvent traitées sans complaisance ; la photo aux yeux écarquillés par le flash l’interdisait. On dit que les clients repartaient avec leur tableau sous le bras sans broncher. On signale un seul cas de refus, un couple de milliardaires texans salement amochés. J’imagine que le contrat warholien ne devait pas prévoir l’option remboursement. Les plus maltraités étaient les couples de ploucs genre nouveaux riches, extérieurs à la hip. Pour eux, c’était ouvertement service minimum, photo imprimée sur toile sans bavure et sans une seule tache de la main de l’artiste.

Cet article, publié dans Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s