Un été stonien (5)

Que veut dire « stonien » ? Chacun s’en fait sa propre définition, liée à des souvenirs, des émotions individuelles. En même temps, il y a une dimension universelle : on a vécu sensiblement les mêmes choses dans notre jeunesse en rêvant sur la musique et sur les images. Dans un sens plus restreint, limité au domaine musical, le terme « stonien » peut s’appliquer à certains titres manifestement influencés par les Stones (exemple au hasard, Damaged de Primal Scream).

Photo : Jim Marshall, Keith Richards à Los Angeles, 1972

A suivre : la série « spécial été stonien » de François Bon. Des textes courts qui couvrent toute la carrière du groupe et contiennent quelques révélations.

Cet article a été publié dans Posts, Rolling Stones. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Un été stonien (5)

  1. vinosse dit :

    Bon ? Je crains le pire…

    J'aime

  2. journaldejane dit :

    Non, non, c’est bien. Sans phrases tarabiscotées 😉

    J'aime

  3. Anonyme dit :

    Sounds like The Dead. 😉

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    « the greatest thing the Stones never did. »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s