Pulp art

Le Mal est en avant-plan. Deux méchants, reconnaissables à leur ricanement, s’emparent d’une proie fragile. Le héros est là, mais loin dans l’arrière-plan, planqué derrière une souche . Derrière lui se dresse le sinistre camp de redressement du diabolique Professeur Mao.

Cet article, publié dans Posts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Pulp art

  1. vinosse dit :

    Quand je vois ça….hmmmmmm… j’ai envie de rêver d’une asiatique autant roulée que celles-là…

    Fantasme américano…

  2. vinosse dit :

    De plus elles semblent vouloir échapper aux griffes de l’horrible dictateur jaune !!!Que des symboles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s