« Renouveler constamment notre vision du monde »

Un documentaire plutôt bien fait qui met l’accent sur la dimension success story à l’américaine. C’est l’occasion de se demander pourquoi on ne peut pas s’empêcher d’aimer Warhol. Il m’arrive de m’en détacher, je crois en avoir fait le tour. Il est vrai que je ne supporte plus les clichés sans cesse repris, la légende. Je finis toujours par réaliser mon erreur. Il y a des côtés qui me gonflent chez Warhol mais, pour l’essentiel, je constate que l’œuvre, la posture d’artiste, les processus de création, continuent d’exercer sur moi une grande fascination.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour « Renouveler constamment notre vision du monde »

  1. Sophie K. dit :

    Il est pourtant le symbole du début de l’escroquerie en gros dans l’art, du moins à mes yeux (mais je suis de parti pris sur ce coup, je ne l’ai jamais aimé, ni lui ni son travail)… :0)

    • journaldejane dit :

      Oui mais non, parce que Warhol (comme Duchamp ou Cage) est un grand artiste de l’escroquerie, un inventeur. Rien à voir avec ceux qui se sont contentés d’appliquer les recettes créées par d’autres.

  2. Vinosse dit :

    Ouaips, Duchamp, Warhol… escrocs !!!

    J’ai vu un bout de ce documentaire, à ses débuts… sa fascination pour la réussite à tout prix… mais j’ai zappé, sans remords…

  3. claude dit :

    Ce doc’ est solide et crédible car le réalisateur montre sa fascination pour l’artiste sans donner dans l’hagiographie. Sur l’importance de la vista d’Andy dans la culture artistique de la seconde moitié du XXe siècle, je partage le point de vue de Jane avec l’élément d’escroquerie indéniable et fascinante. La fascination est un élément essentiel de mon rapport avec la vie/l’œuvre de Warhol. (Love/Hate) Dans l’art critique au XXe siècle, il y a eu Duchamp – même si je pense que le jour où il a accroché son f*** urinoir il aurait mieux fait de se casser une jambe – et puis Andy*; après les carottes sont cuites. Andy a montré de manière brillante – il adorait le glam(our) – la possibilité de la reproduction ‘à l’infini’ de l’objet d’art en devenant la première PME de l’art contemporain… Après avoir donné le coup de grâce au pop art. Le hic est que le miroir aux alouettes qu’il a installé et bien vendu attire depuis des escouades entières de shadoks contents pour rien qui vont s’y perdre en tentant de nous refourguer des ersatz d’un impossible hybride Duchamp/Warhol.

    * Les deux dessinaient très bien. Ils avaient acquis une vraie technique avant de déconstruire, d’élaguer et de réfléchir.

  4. journaldejane dit :

    Les qualités de dessinateur du jeune Warhol sont bien mises en évidence dans le doc. Rien que pour ça, on ne peut pas le mettre au même niveau que ses suiveurs. Idem pour la qualité plastique de ses sérigraphies lorsqu’on en voit « en vrai ». On peut ne pas l’aimer, mais ce n’était pas du tout un mec creux, un faiseur. Par ailleurs, la notion d' »escroquerie » en art est douteuse. Les ennemis de l’art moderne l’employaient pour Manet, puis pour Picasso, puis pour le Surréalisme.

  5. Vinosse dit :

    Moi j’ai rien dit, c’est Sophie…

    Le discours récurrent: Duchamp/Warhol c’est bien, les autres ne sont que des imitateurs sans talent, désolé mais c’est un peu vite dit. Bien sûr que ce fut la porte ouverte au n’importe quoi, puisque justement ils firent du n’importe quoi. C’est comme parler à Dieu plutôt qu’à ses saints: moi qui suis athée méprise dieu… ses saints m’importe peu, ils ne sont pas responsables…

  6. Vinosse dit :

    j’ai fait des fôtes…

  7. Sophie K. dit :

    Bon, je vais regarder le doc dès que j’aurai le temps, promis. Ceci dit, je ne nie pas les qualités artistiques des deux (Duchamp et Warhol), mais c’est justement elles qui me font fulminer à l’arrivée. Tant d’artistes ont bataillé pour sortir du carcan religieux, et après une victoire bienvenue à la fin du 19e siècle, voilà que ces deux-là recollent à tout le monde le carcan du monde marchand. (De Allah à Mammon, quoi, encore une fois.)
    Ça m’énerve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s