Dirty pictures, pretty things

J’ai découvert Nicholas Maggio sur un blog d’images low tech prises dans la rue avec un téléphone. Ses cadrages m’avaient immédiatement tapé dans l’œil. Ici, il s’attaque à un genre laminé par la photographie de mode. La bonne nouvelle, c’est que les bons artistes peuvent encore produire des images troublantes.

Cet article a été publié dans photographie, Posts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dirty pictures, pretty things

  1. CurrrziO dit :

    yep son blog est cool mais où sont les photos « de mode » ?

    • journaldejane dit :

      C’est de ma faute (essaye encore). J’ai voulu dire que ce genre « trash sexy » (à la Goldin, pour faire simple) était devenu un cliché de la photo de mode et que là, on retrouvait quelque chose de plus authentique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s