Quand les Stones étaient beaux et très bons

Photographie : Ethan Russell

« The private plane with the famous tongue logo, the glamorous celebrity hangers-on, the traveling press corps, the massive amount of drugs, and a much publicized four day orgy at the Chicago Playboy mansion are a few of the legendary tales to come out of the tour. » La tournée US de 72 avait tout pour faire fantasmer le fan de base. D’autant plus que, comme le prouvent les bootlegs et le film Ladies & gentlemen, la musique était très bonne, d’une puissance et d’une fluidité extraordinaires. Le sommet et la fin du plus grand groupe de rock n’ roll in the world. A voir et à lire ici.

Aujourd’hui, Jagger est vieux et moche. Quant à Superheavy, il ne devrait pas laisser beaucoup de traces.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quand les Stones étaient beaux et très bons

  1. Zoë dit :

    Keith en ces années-là avait la beauté du diable…D’ailleurs il l’avait rencontré, ils avaient sympathisé et en cadeau il lui avait donné le magic feeling. Mick s’étant montré trop arrogant, Sa Majesté ne lui accorda qu’un rôle d’enfant de choeur, en fait…
    Mais vous avez raison, Time is not on his side…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s