Tchouang-Tseu contre les zombies

L’affirmation des vieux cons selon laquelle passé un certain âge on relit les livres déterminants, s’avère exacte. J’y suis. En ce moment, ce sont les commentaires de Billeter sur Tchouang-Tseu (Allia 2002), un livre dont j’ai réalisé il y a peu qu’il avait entièrement transformé ma façon d’envisager l’activité humaine – à ne pas confondre avec le « travail », qui en est la forme dégradée, aliénée. Il s’agit ici du passage à un régime d’activité supérieur. A partir des récits que l’on trouve dans les textes attribués au vieux chinois, Billeter essaie de décrire le fonctionnement de l’activité libre et spontanée, lorsque l’action se fait pour ainsi dire toute seule, harmonieusement, sans heurt et sans effort apparent. Cet éloge de la désinvolture efficace va à l’encontre de nos habitudes de pensée, modelées par des institutions autoritaires qui valorisent le « projet », récompensent l’effort prémédité, programmé, pesant, laborieux. Chez Tchoug-Tseu, à l’inverse, « l’intentionnel, le conscient, sont (…) considérés comme la cause de nos erreurs et de nos échecs tandis que d’autres facultés, d’autres ressources, d’autres forces sont la cause du salut quand nous parvenons à les laisser se conjuguer et agir librement. » Comment ? En s’abandonnant en toute confiance afin de laisser le corps – entendu comme « la totalité des facultés, des ressources et des forces, connues et inconnues de nous » -, porter notre activité.

Dernière minute : Shige m’a appris qu’on pouvait écouter les cours de Billeter en ligne. J’ai foncé virtuellement à l’université de Genève. Je viens d’en écouter quatre à la suite sans voir le temps passer. C’est éblouissant – et autrement profond et complexe que mon grossier résumé, destiné à rameuter le pékin.

Cet article, publié dans livres, Posts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s