Versions

Nous avons accès à de plus en plus de versions de la réalité (appelées « informations »). Ce qui nous donne une grande liberté : celle de choisir la ou les versions que nous prendrons le temps d’extraire et de retenir dans le flux ininterrompu. Par exemple, pour la mort de l’ennemi public barbu numéro un, j’avais entendu la première version d’une oreille distraite (l’assaut avec Ben Laden se servant de sa femme comme bouclier humain). J’ai découvert par la suite qu’il y avait eu deux autres versions données par les services américains et je continue à préférer la première (plus d’action). Avec le feuilleton DSK, chaque spectateur peut se faire son propre scénario.

Cet article, publié dans cinéma, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s