Angus MacLise (suite)

« En 1966, alors que le groupe commence à se faire connaître sur la scène new-yorkaise, MacLise exprime son désir de revenir jouer au sein du groupe. Mais entre temps, le Velvet Underground s’est trouvé une batteuse en la personne de Maureen Tucker, et Lou Reed ne lui permet de venir jouer que lors d’une poignée de concerts. » (source)

On peut rêver à la musique qu’aurait joué le Velvet Underground avec John Cale et Angus MacLise au sein du groupe – si ce sale con caractériel de Lou Reed ne les avait pas virés tous les deux pour préserver son égo tordu.

Cet article, publié dans Posts, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s