Le sentiment d’avoir les boules (suite)

Je n’ai pas le goût de détailler. D’abord parce que ce qui nous arrive a quelque chose d’indicible – en dépit du fait que la logique de la domination apparaisse clairement dans sa version cynique et « décomplexée »; ensuite parce que j’imagine que vous devez avoir suffisamment les boules comme ça, pas la peine d’en rajouter. Bonne journée.

Cet article, publié dans messages personnels, Posts, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s