Out In The Street

Rien que le nom street art donne envie de se sauver. Mais avant d’être une sous-catégorie du rayon « arts visuels » au ministère, il y avait les affichistes qui prélevaient dans la rue des fragments du décor, les enragés taguant les murs de la Sorbonne, Basquiat dispersant des traces artistiques dans le métro de New York. Bref, des trucs assez sauvages et séduisants, comme le rappelle fort bien ce blog.

Publicités
Cet article, publié dans Journal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s